Services

Avant toute chose, consultez un de nos interprètes-conseils. Ils connaissent tous les modes d’interprétation et sauront vous aider à recenser vos besoins tant linguistiques que techniques et à organiser une réunion réussie à un prix abordable.

Il règne parfois une certaine confusion entre les termes ‘interprétation’ et ‘traduction’. La traduction est le fait de traduire un texte écrit. Certains membres de Conference Interpreters UK sont également des traducteurs qualifiés, mais il est important de comprendre qu’il s’agit d’un métier et de compétences très différents.

Les points communs entre les deux professions sont la nécessité de posséder un niveau d’études poussé, une vaste culture générale et des compétences linguistiques exceptionnelles. Précisons que les interprètes de conférence se préparent aux réunions où ils sont appelés à intervenir, et il est donc important qu’ils reçoivent tous les documents nécessaires à cette fin.

Une équipe d’interprètes de conférence comporte un chef d’équipe qui assure la coordination avec le client/organisateur.

Interprétation simultanée

(se pratique avec un équipement consistant en cabines insonorisées, microphones, et écouteurs)

 

 

De nos jours, l’interprétation simultanée est la pratique la plus courante dans les conférences internationales. Son avantage principal est le gain de temps. L’interprète se trouve en cabine insonorisée et entend l’orateur par des écouteurs et traduit ses paroles simultanément dans un microphone. Les délégués sont munis d’écouteurs qui leur permettent de choisir la langue de leur choix. Du fait de la forte concentration nécessaire, la règle est que l’on travaille à deux au moins par cabine pour pouvoir se relayer, en fonction du nombre de langues actives et passives. L’interprète-conseil saura vous conseiller et vous orienter vers la solution correspondant le mieux à vos besoins.

Interprétation consécutive

(pas d’équipement nécessaire)

L’interprète écoute l’orateur tout en prenant des notes grâce à une technique spéciale de transcription, avant de restituer l’intervention dans la langue-cible lorsque l’orateur marque une pause. Les notes permettent à l’interprète d’être à la fois complet et précis. L’interprète est assis à côté de l’orateur. Ni équipement ni cabine ne sont nécessaires, mais il est conseillé, si la réunion se tient dans une grande pièce, d’utiliser des microphones et un système de sonorisation.
L’interprétation consécutive n’est conseillée que pour les groupes peu nombreux. Elle est moins propice à une discussion dynamique entre un grand nombre de participants.

 

 

Chuchotage

(pas d’équipement nécessaire}

Les interprètes l’appellent aussi parfois la ‘fausse simultanée’ : l’interprète est assis(e) parmi les délégués et chuchote pour une ou deux personnes. Il est possible d’utiliser un équipement léger, ou ‘bidule’, consistant en un microphone léger pour l’interprète, et en écouteurs pour les auditeurs, pour les petites réunions ou visites d’usine. Ce mode d’interprétation est déconseillé dans les grandes réunions comportant des présentations formelles, où les interprètes risquent d’avoir des difficultés à entendre correctement..